Protocoles en cas d'éviction / Covid

Protocole en cas de maladie ou suspicion de COVID

  • Surtout, ne pas venir au lycée
  1. Tout élève malade doit rester à domicile. Les parents préviennent immédiatement la vie scolaire de l’absence
  2. Consulter le plus rapidement possible un médecin.
  3. Le retour à l’école selon trois cas de figure :
  • Le médecin estime qu’il n’est pas nécessaire de passer un test. L’élève revient immédiatement au lycée avec une attestation écrite des parents qui certifient avoir consulté un médecin et ne pas avoir eu de presciption d’un test.
  • Le médecin confirme la suspicion de COVID, il convient d’observer une période d’éviction minimale de 7 jour car le test doit se faire en général au 7ème jour.
  • En cas de COVID avéré, voir le protocole ci-dessous

 

Protocole si votre enfant est atteint de la COVID

  1. La famille doit avertir immédiatement le lycée
  2. L’élève ne doit pas, en tout état de cause, retourner à l’école avant le délai prescrit par son médecin.
  3. Les professeurs sont chargés de poster cours et documents sur Pronote ou tout média de leur choix pour permettre aux élèves confinés de poursuivre leurs études

 

Protocole si votre enfant est déclaré « cas contact »

Lorsque qu’un élève est atteint de la COVID, une enquête est effectuée pour cibler quels sont/pourraient être les personnes de son entourage qui ont eu avec lui une relation rapprochée sans avoir toujours respecté les gestes barrière ou le port du masque ou bien avec qui ils ont pu échanger des objets.

La direction académique et l’ARS (Agence Régionale de la Santé) confirment ensuite au chef d’établissement la liste officielle des élèves dits « cas contacts », c'est-à-dire qui seraient susceptibles de contracter la COVID

  1. Dans cette éventualité, le chef d’établissement et/ou le service santé sont chargés d’informer les familles que leur enfant est « cas contact »
  2. L’élève « cas contact » doit alors rester et/ou retourner immédiatement  au domicile (les CPE appellent notamment les parents des élèves internes pour venir les chercher dans la soirée). Il consulte  le jour même un médecin ou la plateforme en ligne Covid-19
  3. Eviction du lu lycée pour une durée minimale de 7 jours (durée légale donc non négociable) car le test doit se faire en général au 7ème jour.

IMPORTANT : Le lycée ne gère bien entendu pas les tests (merci de ne pas nous appeler à ce sujet) . Nous vous conseillons de prendre rendez vous auprès du laboratoire de votre choix dés le premier jour de l’éviction afin d’assurer une date de test à partir du 7ème jour qui suit.

 

  1.  Le retour à l’école selon trois cas de figure :
  • L’élève revient au lycée si son test, réalisé 7 jours après le début de l’éviction est négatif.
  • A défaut de test, l’élève ne peut revenir au lycée qu’après une période d’éviction de 14 jours (durée légale donc non négociable)
  • Si l’élève vit sous le même toit que le cas confirmé, ou bien s’il le test est positif, l’élève ne doit pas, en tout état de cause, retourner à l’école avant le délai prescrit par son médecin.
  1. Les professeurs sont chargés de poster cours et documents sur Pronote ou tout média de leur choix pour permettre aux élèves confinés de poursuivre leurs études
Tags: